fbpx

Un diner presque parfait : alcool, truquages… Un candidat balance !

Les tournages de l’émission Un diner presque parfait sentiraient le faisandé… Tel est le constat qu’à fait un candidat du programme culinaire de W9 a fait à Téléstar.

 

L’individu, qui a souhaité resté anonyme à cause du contrat qui le lie à la chaîne, a tenu de graves accusations sur l’émission tournée en novembre et qui sera diffusée courant février. Seul indice ? Il partagera l’antenne avec Quentin Dehar, le “Ken français” qui a fait la Une de nombreux magazines comme le Sun ou le Daily Mail.

Le candidat raconte ainsi au média : “Je me suis rendu compte dès le premier jour de tournage que Quentin Dehar avait été amené par la production pour faire du buzz et mettre le bazar durant les dîners.” Jusqu’ici, rien de très scandaleux. Il est devenu naturel que les émissions de télé-réalité cherche le buzz pour attirer le curieux. Mais durant le tournage, le fameux Quentin “instrumentalisé par la production”, ira jusqu’à insulter et incendier une candidate qui, avec l’aide de la production, prétextera un problème familial pour quitter le jeu.

Forcément donc, le ton sera vite monté entre plusieurs candidats, forçant la police à se déplacer  : Les policiers sont venus deux fois tellement il y avait la pagaille. C’était ingérable pour la production et elle n’arrivait plus à calmer les candidats qu’elle avait pourtant remontés à bloc quelques heures plus tôt.” Des altercations apparemment dues à la consommation d’alcool :Nous n’avions le droit qu’à un verre d’alcool par repas. Certains candidats se sont faits avoir le premier soir mais par la suite, ils planquaient des bouteilles dans les appartements pour boire en cachette. Ils étaient donc vraiment très alcoolisés.

La source va également raconter les coulisses de son expérience au goût amer : “Le repas doit être prêt à 14 heures pour un passage à table vers 23 heures. Nous n’avons pas le droit de le peaufiner par la suite. Rien n’est fait en direct car la production veut qu’on ait des galères. Pour faire la décoration de notre table, nous n’avons que 3 minutes 30. Ils ne veulent pas que les choses soient parfaites !

Autre révélation surprenante : si le principe de l’émission est que les cuisiniers amateurs reçoivent les convives chez eux, il n’en est rien  : il faut savoir que tous les lieux sont loués par la production et que nous ne sommes jamais chez nous! Dans les appartements de tournage, rien ne fonctionne. Les frigos sont souvent en panne comme l’électroménager”. 

Contactée par le site Purebreak, W9 n’a pas souhaité réagir à ces accusations, considérant ce témoignage comme “un non-événement” par un “candidat déçu du tournage“.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *