Rodrigo Arenas veut lever l’interdiction de l’abaya à l’école

10 juillet, 2024 / Service politique

Rodrigo Arenas, élu député du Nouveau Front Populaire (NFP), souhaite abolir la circulaire interdisant l’abaya à l’école.

Cette dernière avait été instaurée à l’été 2023 par Gabriel Attal, alors ministre de l’Éducation nationale. La mesure interdisant le port de l’abaya dans les établissements scolaires avait été renforcée par une note du ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti, appelant à la fermeté en cas de violation de la laïcité.

Sur le plateau de BFM TV le 8 juillet, Rodrigo Arenas a critiqué cette circulaire, affirmant qu’elle était déjà implicitement appliquée par les chefs d’établissement en cas de troubles à l’ordre public. « Je fais confiance aux chefs d’établissement pour faire preuve de discernement, » a-t-il déclaré, se montrant favorable à la position de Pap Ndiaye, prédécesseur de Gabriel Attal au ministère de l’Éducation nationale.

Arenas a insisté sur une approche plus humaine de l’éducation : « Il y a des choses qui ne se régulent pas par des lois strictes, mais par l’éducation. » Il a rappelé que le ministère de l’Éducation nationale doit se concentrer sur l’éducation, non sur l’instruction stricte, contrastant avec la vision du gouvernement actuel.

En conclusion, le député a souligné l’importance du rôle des parents comme « co-éducateurs » des élèves, affirmant que les lois ne doivent pas remplacer la réalité vécue dans les établissements scolaires.

Hector M.