fbpx

Lionel Messi et son père condamnés à 21 mois de prison pour fraude fiscale

Le footballeur argentin Lionel Messi a été condamné, mercredi 6 juillet, à vingt et un mois de prison par la justice espagnole qui l’a reconnu coupable de trois délits fiscaux. L’attaquant du FC Barcelone s’est également vu infliger une amende de près de 2 millions d’euros. La peine de prison prononcée étant inférieure à vingt-quatre mois, Lionel Messi ne devrait toutefois pas être incarcéré et devrait bénéficier d’un régime probatoire.

Son père, Jorge Messi, également poursuivi, a lui aussi été condamné à vingt et un mois de prison et au versement d’une amende d’environ 1,5 million d’euros.

L’attaquant argentin et son père sont accusés depuis l’été 2013 d’avoir détourné 4,1 millions de droit d’images, par la création de sociétés fictives au Belize et en Uruguay, des paradis fiscaux. Les droits que la star du football obtenait des marques comme Adidas, Pepsi ou Danone partaient directement sur les comptes de ces sociétés administrées par des avocats Barcelonais qui avaient Jorge Messi en interlocuteur.

En octobre 2015, Lionel Messi avait été pourtant blanchi par le procureur du tribunal de Barcelone, estimant que le joueur n’était pas au courant de la fraude. Le parquet n’avait requis que le renvoi du père de Messi, affirmant que le joueur faisait « une confiance aveugle » en son père à qui il avait toujours laissé gérer ses affaires. Mais la Cour Supérieure de Justice de Catalogne a tout de même décidé de le poursuivre.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *