fbpx

Le concert de Bilal Hassani annule “Pas dans l’église”

Le chanteur devait se produire ce mercredi à Metz en Lorraine pour l’ancienne basilique Saint-Pierre. Le concert de Bilal Hassani est annule. Le lieu a été désacralisé en 1516 pour servir d’entrepôt militaire et accueille désormais des concerts et des expositions.

Plusieurs mouvements catholiques traditionalistes et identitaires se sont opposés à la venue de l’artiste qu’ils ont qualifié de prosélyte GBT livrant des prestations pornographiques. Bilal Hassani a finalement décidé d’annuler sa venue en considérant les éléments perturbateurs voire menaçants qui viennent interférer.

La carrière de Bilal Hassani

Bilal Hassani est un chanteur, compositeur et YouTuber français né le 9 septembre 1999 à Paris. Il s’est fait connaître du grand public en 2019 en représentant la France au Concours Eurovision de la chanson avec sa chanson “Roi”. Bilal Hassani est connu pour son style unique et coloré ainsi que pour son message de fierté et d’acceptation de soi en tant que personne LGBTQ+ et personne racisée.

En plus de sa carrière musicale, Bilal Hassani est également très actif sur les réseaux sociaux et a utilisé sa plateforme pour sensibiliser les gens à l’importance de l’acceptation de soi et de la tolérance envers les personnes marginalisées. Il est une figure importante de la communauté LGBTQ+ et est souvent considéré comme un modèle pour les jeunes qui cherchent à se sentir à l’aise dans leur propre peau.

Bilal Hassani menacé

Le chanteur français, dont l’identité n’a pas été révélée, devait se produire dans l’ancienne basilique Saint-Vincent de Metz ce mercredi soir. Cependant, il a été contraint d’annuler son concert après avoir reçu des menaces de la part de groupes catholiques radicaux, selon un communiqué publié par l’association Stop Homophobie. L’association a également déclaré qu’elle porterait plainte pour les menaces proférées. Cela soulève des questions sur la liberté d’expression et les droits des artistes à se produire en toute sécurité. Il est important que les artistes puissent exercer leur art sans crainte de violence ou d’intimidation. Les groupes radicaux ne devraient pas être autorisés à imposer leur point de vue à la société en menaçant et en intimidant les artistes. Les autorités doivent prendre des mesures pour protéger la liberté d’expression et garantir la sécurité des artistes et du public lors de ces événements culturels.

Il y a quelques années, Bilal Hassani a également été privé de concert dans une église à Saint-Étienne en novembre 2019. La raison invoquée était que le lieu ne pouvait pas accueillir son public, mais Bilal Hassani a accusé les organisateurs d’homophobie, affirmant que cela était dû à son orientation sexuelle et son apparence.

Cet événement a suscité une réaction de nombreux soutiens, qui ont dénoncé l’homophobie présumée dans cette affaire. Bilal Hassani a également reçu le soutien de personnalités publiques et de politiciens, dont le maire de Saint-Étienne, qui a exprimé sa solidarité avec lui et a affirmé que la ville ne tolérait pas la discrimination sous quelque forme que ce soit.

L’incident a soulevé des questions sur la discrimination et l’intolérance envers les personnes LGBTQ+ et a contribué à une prise de conscience de ces questions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *