fbpx

Eric Ciotti, partisan d’un retour du service militaire, a échappé au sien… grâce à François Fillon !

Le parlementaire des Alpes-Maritimes vante les bienfaits du service militaire, qu’il souhaite voir rétabli. Le Canard enchaîné rapporte que François Fillon est intervenu, en 1991, pour l’exempter.

 

C’est un document extrait des archives qui va faire tâche… Éric Ciotti a-t-il tenté de se soustraire au service militaire ? Oui, selon le Canard Enchaîné qui ressort une lettre datée du 24 janvier 1991 expliquant comment le député a cherché à se soustraire du service militaire lorsqu’il avait 25 ans. Une information qui pourrait paraitre anodine si le président du conseil départemental des Alpes-Maritimes ne martelait pas son souhait de voir ledit service militaire rétabli : “Une mesure indispensable pour restaurer l’autorité républicaine” avait-il confié sur RTL en juillet dernier.

Pourtant, à la fin de son cycle universitaire à Science Po, le jeune Éric Ciotti, qui a déjà réussi à obtenir de nombreux reports de son service militaire en raison de ses études, cherche à tout prix un moyen d’éviter de servir le drapeau français. Le Canard Enchaîné dévoile une lettre signée par François Fillon, alors député de la Sarthe, à destination du ministre de la Défense de l’époque, Jean-Pierre Chevènement. Malheureusement, ce dernier démissionne sur fond de Guerre en Irak et ne peut rien faire pour Éric Ciotti.

L’homme politique effectuera-t-il quand même son service militaire ? Non ! “Ma femme est tombée enceinte. J’ai fait une demande de dispense au titre du soutien de famille et je l’ai obtenue” raconte Éric Ciotti au journal satirique. Quant à François Fillon, il affirme ne pas avoir souvenir du courrier : “Je n’ai pas d’informations sur cette demande”, précisant que c’est “une pratique très courante chez les parlementaires”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *